Dernières Infos

Finance islamique : l'Afrique à l'honneur des World's Best Bank Awards 2024

Les World's Best Islamic Financial Institutions Awards 2024 de Global Finance ont révélé leurs lauréats. Si les géants du Golfe et d'Asie se distinguent, l'Afrique tire son épingle du jeu avec des acteurs prometteurs récompensés en Égypte, au Maroc et en Tunisie.

Malgré une année agitée, marquée par une vague de fusions-acquisitions et une appétence grandissante pour la finance durable, l'industrie de la finance islamique confirme son dynamisme. C'est le constat dressé par le magazine Global Finance qui vient de dévoiler le palmarès de ses 17èmes World's Best Islamic Financial Institutions Awards.

Cette édition 2024 consacre les poids lourds du secteur. La Kuwait Finance House, élue « Meilleure institution financière islamique » mondiale, en est l'illustration. Al Rajhi Bank, désignée « Meilleure banque islamique de détail », et Boubyan Bank, distinguée pour son leadership en matière de RSE, complètent ce trio gagnant.

Mais au-delà de ces mastodontes, c'est l'émergence de nouveaux champions régionaux qui retient l'attention. À commencer par l'Afrique où plusieurs établissements ont tiré leur épingle du jeu. Parmi eux, ADIB Egypt a décroché le prix national de la meilleure institution financière islamique en Égypte. Un succès qui témoigne de la montée en puissance de la filiale du groupe émirati Abu Dhabi Islamic Bank.

Le Maroc est également à l'honneur avec la consécration d'Umnia Bank, fruit d'un partenariat entre le groupe banque centrale populaire et le qatar international islamic bank. Une récompense qui illustre la pertinence de ce modèle de coentreprise pour développer la finance islamique sur de nouveaux marchés.

Autre motif de satisfaction pour le continent : la performance d'Al Baraka Bank en Tunisie, élue meilleure institution islamique du pays. Un signal fort au moment où la Tunisie s'efforce de développer son écosystème de finance participative pour diversifier son économie.

Ces reconnaissances africaines contrastent avec l'absence de lauréats en provenance de poids lourds régionaux comme le Nigeria ou le Soudan. Un constat qui souligne le potentiel de développement qui reste à exploiter sur ces marchés.

Au-delà de l'Afrique, les gagnants 2024 confirment la prédominance de l'Asie et du Moyen-Orient. Maybank Islamic s'impose comme le leader asiatique quand Al Rajhi Bank rafle la mise pour le Moyen-Orient. La Malaisie, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis ou encore l'Indonésie, avec leurs écosystèmes matures, trustent les premières places.

Pour Joseph D. Giarraputo, fondateur et directeur éditorial de Global Finance, ces awards, dont les lauréats seront célébrés le 26 octobre à Washington, reflètent « la capacité d'adaptation des acteurs de la finance islamique ». Gageons que l'Afrique, à travers ses champions nationaux, saura s'imposer comme un eldorado pour ce secteur en plein essor.

IFMAG5 Revues

IFMAG est le premier magazine africain dédié à la finance islamique qui propose à ses lecteurs des reportages exclusifs, des analyses de marché pointues, un décryptage des tendances émergentes et des éclairages d'experts reconnus, issus des écosystèmes africains et internationaux.

Aucun commentaire. Soyez le premier à commenter.

Laisser un commentaire

La 44e réunion du Conseil et la 22e Assemblée générale …