Dernières Infos

Nigéria/Marché Financier Islamique : Le gouvernement émet un Sukuk Ijarah de 150 milliards de naira pour stimuler le développement des infrastructures

Le gouvernement fédéral nigérian a autorisé la FGN Roads Sukuk Company 1 Plc (un émetteur agissant pour le compte du gouvernement) à émettre un Sukuk Ijarah d'une valeur de 150 milliards de naira. Cette facilité est assortie d'une période de maturité de 10 ans. À compter du 3 octobre 2023, les investisseurs intéressés sont invités à souscrire jusqu'au 11 octobre 2023. Le prix unitaire de l'obligation est fixé à 1 000 naira et la souscription minimale est de 10 000 naira. Avec un taux de profit annuel fixé à 15,75 %, le paiement des revenus locatifs est semestriel et le remboursement intégral est prévu à la date d'échéance.

Ce Sukuk est structuré sur la base d'un instrument de type Ijarah à terme, en conformité avec les réglementations et les organismes de contrôle existants. Il convient de noter ici que, comme le suggère son nom, cette facilité garantit l'utilisation de ces fonds pour construire et réhabiliter des projets routiers et des ponts dans les six zones géopolitiques du Nigéria. Le gouvernement fédéral du Nigéria se porte garant de cet instrument financier alternatif. Une fois achevé, ce dernier sera coté à la Nigerian Exchange (NG) et à la FMDQ Securities Exchange.

Pour rappel, ce Sukuk souverain fait partie d'une série de Sukuk initiée en 2017 par le gouvernement nigérian visant à développer les infrastructures cruciales, à promouvoir l'inclusion financière et à approfondir le marché national des valeurs mobilières. Il donne également aux investisseurs nigérians, de facto, la possibilité de soutenir le développement des infrastructures dans leur pays. Les précédentes émissions de Sukuk ont suscité un vif intérêt de la part de divers investisseurs, ce qui s'est traduit par une sursouscription soutenue, compte tenu de la demande croissante d'obligations sans intérêt. Des efforts ont également été réalisés pour sensibiliser le public à cet instrument d'investissement éthique.

En outre, au Nigéria, les obligations Sukuk souveraines sont placées sous le contrôle de la Debt Management Office (Bureau de gestion de la dette du Nigéria), institution qui supervise les émissions et la gestion de la dette publique du pays. Cette obligation sukuk est la sixième de la série des sukuks souverains émis au Nigéria depuis 2017. Selon la Debt Management Office, les cinq précédentes émissions d'obligations Sukuks souveraines, qui s'élèvent à 742,557 milliards de naira, ont été émises aux dates suivantes : 100 milliards de naira en 2017, 100 milliards de naira en 2018, 162,557 milliards de naira en 2020, 250 milliards de naira en 2021, et 130 milliards de naira en 2022. Les fonds ont été déployés pour la réhabilitation et la construction de 4 000 kilomètres de routes et de ponts à travers le pays.

IF NEWS

 

Aucun commentaire. Soyez le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Kampala – Un survol des récents développements concernant les accords …

Abuja, le 18 novembre 2023 - Le Nigéria se tourne …

Nigeria/Islamic Financial Market: Govt issues a 150-billion naira Ijarah Sukuk …

Le Conseil d'Administration de Jaiz Bank Plc a reçu l’approbation …

Communiqué de presse

Le Debt Management Office (DMO) a le …

Le gouvernement fédéral nigérian a autorisé la FGN Road Sukuk …