Dernières Infos

Al Amana Takaful : croissance à deux chiffres malgré un contexte difficile

Al Amana Takaful, acteur majeur de la finance islamique en Tunisie, a publié ses résultats financiers pour l'exercice 2023. Dans un contexte économique complexe, la compagnie affiche une activité commerciale soutenue mais voit sa rentabilité opérationnelle obérée par la hausse des charges. Décryptage.

 

Un chiffre d'affaires en croissance à deux chiffres

Al Amana Takaful réalise un chiffre d'affaires de 13,3 millions de dinars en 2023, en progression de 13,2% par rapport aux 11,8 millions de 2022. Cette performance est tirée par les commissions d'agence (عمولة الوكالة) en hausse de 13% à 11,6 millions de dinars, contre 10,3 millions en 2022, reflétant le dynamisme commercial. Les commissions de moudaraba (عمولة المضاربة) doublent quasiment à 545 046 dinars, contre 268 991 dinars en 2022, suggérant une meilleure performance des actifs sous gestion selon le principe de partage des profits. Seuls les produits des placements (ايرادات التوظيفات) reculent légèrement (-4,7%) à 1,2 million de dinars, contre 1,26 million en 2022, dans un marché moins porteur.

 


Lire aussi : Tunisie : Wifak Bank Lauréat du prix ‘’Élu Service Client de l'Année 2024’’ pour la Deuxième Fois Consécutive


 

Des charges d'exploitation en hausse contrastant avec une baisse du coefficient d'exploitation

Mais cette croissance de l'activité s'accompagne d'une progression plus rapide des charges d'exploitation (+17,9%). Les charges de personnel (اعباء الاعوان) augmentent de 11,2% à 6,6 millions de dinars, contre 5,9 millions en 2022, en lien avec les recrutements. Les charges générales d'exploitation (اعباء استغلال اخرى) progressent de 7,4% à 2 278 140 dinars, contre 2 120 646 dinars en 2022. Les dotations aux amortissements et provisions (مخصصات الاستھلاكات و المدخرات) triplent à 1,1 million de dinars, contre seulement 338 350 dinars en 2022. Les charges de placements (نفقات التصرف في التوظيفات) passent de 1 289 à 22 485 dinars.

Dans le même temps, le coefficient d'exploitation s'est amélioré par rapport à l'année précédente, passant de 69% en 2022 à 65% en 2023.

 

Une resultat en léger recul

Cette inflation des coûts pénalise la performance opérationnelle. Le résultat d'exploitation avant impôts recule de 2,5% à 3,4 millions de dinars, contre 3,48 millions en 2022. Après une charge fiscale allégée de 838 699 dinars (-9,2%), le résultat d'exploitation ressort quasiment stable à 2,56 millions de dinars (-0,1%). Avec l'absence d'éléments exceptionnels, contre un produit exceptionnel de 82 537 dinars en 2022, le résultat net comptable s'inscrit en baisse de 3,2% à 2,56 millions de dinars contre 2,64 millions en 2022.

Malgré un environnement économique difficile, Al Amana Takaful démontre ainsi sa capacité à délivrer une croissance soutenue. Créée le 15 février 2013, Al Amana Takaful a pour objet de «fournir des services d'assurance en adoptant un système d'assurance Takaful conformément aux principes de la charia islamique et aux normes spécifiques aux sociétés d'assurance Takaful». Elle compte 11 centres de souscription directs, 50 agents d'assurance et 26 courtiers d'assurance.

Téléchargement des rapports financiers arrêtés au 31 décembre 2023

 

 

TOURE SORY6 Revues

Sory TOURE est le directeur de publication de IFMAG. Consultant spécialiste de la finance islamique, il est aussi fondateur de Dexterity Africa.

La BNA lance le produit ‘‘Essabil’’

Lancement du premier fonds d’investissement Halal

Le Dr Umar Oseni CEO de IILM est désigné Mufti

IILM's Dr Umar Oseni appointed MUFTI

TajBANK va lancer son application mobile

ARF délivre la première licence à Maksab

Un accord historique a été trouvé

Le Nigeria émet un Sukuk de 100 milliards de naira

30 commentaires

Laisser un commentaire