Dernières Infos

Sylvie COMPAORE: L'Afrique perd une pionnière de la finance islamique

Le monde de la finance islamique vient de perdre l'une de ses figures les plus éminentes. Mme Sylvie Sylvie COMPAORE, une pionnière de la finance islamique en zone UMOA, est décédée dans la nuit du 18 au 19 septembre 2023.

 

Une carrière au sommet de la finance islamique

C'est un nom qui résonne avec un certain respect dans les couloirs des institutions financières de l'Afrique de l'Ouest. La défunte Mme Sylvie COMPAORE avait réussi à mener des projets d’envergure, dont l'ouverture de sept fenêtres islamiques dans la zone UMOA, avec un huitième projet en cours en Guinée-Conakry. Cette initiative a révolutionné l'accès aux produits financiers islamiques dans la région.

Distinguée comme "Amazone de la finance islamique" par le magazine WiMAG, elle a aussi été une voix influente sur plusieurs panels internationaux. Depuis 2018, elle était à la tête de la Direction de la Finance Islamique à Coris Holding, un poste qui lui a permis d'exercer une influence considérable sur la politique financière islamique à l'échelle continentale.

Questionné par notre magazine WiMAG en Février 2023 sur son opinion sur l’avenir de la finance islamique dans les pays de l’UEMOA, elle nous répondait :

Un avenir très promettant, car la Finance Islamique s’adapte particulièrement aux réalités africaines. Toutefois, tous les acteurs devront regarder dans la même direction pour qu’ensemble, nous puissions booster son développement. Car il y a un marché à prendre, en témoigne le taux de bancarisation relativement faible de notre union et au lieu de la percevoir comme une concurrence, elle s’offre plutôt comme une alternative et sans aucune prétention de substituer à l’activité conventionnelle. Etant une finance éthique, responsable et basée sur l’économie réelle, elle est destinée à tous sans distinction aucune.

 

Un Parcours Académique et Professionnel Exemplaire

Son parcours professionnel a été marqué par une ascension rapide. À partir de 2003, elle a assumé diverses responsabilités avant de gravir les échelons pour devenir, en 2018, la Directrice de la Finance Islamique chez Coris Holding. Son cursus académique non moins impressionnant a été couronné par un MBA en Banque Islamique de la  London School of Modern Studies, et un master en Administration des Affaires de l'Université Jean MOULIN.

 

Un leadership féminin affirmé pour une inclusion économique durable

Sylvie COMPAORE n'était pas seulement une icône de la finance islamique; elle était également une fervente militante pour l'inclusion économique des femmes et le leadership féminin.

Comme dans tous les domaines d'activités, les femmes ont aussi leurs partitions à jouer, et elle compte la jouer pleinement , disait-elle, tout en exprimant sa fierté pour les femmes qui réussissent dans le secteur.

Son conseil pour les jeunes filles aspirant à des positions de leadership était clair et puissant : « Faire preuve de résilience, de patience et persévérer dans le travail bien fait. » Pour elle, l'excellence, inspirée par ses croyances religieuses et reflétée dans un hadith du Prophète qu'elle aimait citer, n'était pas une option mais une obligation divine.

ALLAH a prescrit le bel-agir/l'excellence/la perfection/la bienfaisance dans toute chose , rappelait-elle souvent.

Cette approche ne se limitait pas aux mots. Sylvie COMPAORE avait activement participé à plusieurs forums dédiés à l'autonomisation des femmes, partageant son expertise sur comment les outils de la finance islamique pouvaient servir de tremplin à l’indépendance économique féminine. Ses projets étaient une matérialisation concrète de ses convictions, contribuant à l'ouverture de nouvelles voies pour les femmes, non seulement dans la finance mais aussi dans la société en général.

Avec la disparition de Sylvie COMPAORE, c'est un modèle de leadership féminin engagé qui s'éteint, mais l'héritage de son travail et de ses convictions continue de vivre et d'inspirer.

 

Une spiritualité profonde au service de l'engagement professionnel et social

Sylvie COMPAORE était une femme profondément spirituelle, ce qui transparaissait non seulement dans sa vie professionnelle, mais aussi dans ses pratiques religieuses quotidiennes. Particulièrement dévouée, elle observait scrupuleusement les jeûnes du lundi et jeudi, moments pendant lesquels elle se retirait pour prier et invoquer son Seigneur. Ce dévouement religieux n'était pas une simple routine ou une obligation, mais une source d'inspiration qui éclairait chacune de ses actions et décisions.

C'est cette foi solide et cet attachement aux valeurs spirituelles qui ont en partie façonné son approche éthique et humaniste de la finance islamique, ainsi que son désir d'autonomisation des femmes. Pour elle, la spiritualité et l'excellence professionnelle étaient intimement liées, et l'une nourrissait l'autre dans une symbiose harmonieuse. Son engagement envers Dieu était indissociable de son engagement envers la société, faisant d'elle non seulement une leader dans son domaine, mais aussi un exemple de piété et de vertu. Sa disparition laisse un grand vide, mais son héritage spirituel, tout comme son héritage professionnel, continue d'être une source d'inspiration pour tous ceux qui ont eu la chance de la connaître.

 

L'héritage d'une icône

La mort de Sylvie COMPAORE laisse un vide immense. Elle ne fut pas seulement une cadre supérieure exceptionnelle ; elle était aussi une visionnaire qui avait vu le potentiel de la finance islamique pour créer une économie plus éthique et inclusive. Ses contributions ont non seulement façonné la finance islamique moderne en Afrique mais ont également tracé une voie pour la prochaine génération de leaders dans ce domaine.

 

En cette période de deuil, nos pensées vont à sa famille, ses amis et ses collègues. La disparition de Sylvie COMPAORE est une grande perte, mais son héritage continuera d'inspirer les aspirants financiers islamiques et les entrepreneurs à travers le continent africain.

 

Sory TOURE

Directeur de publication,

  • Islamic Finance magazine
  • IF News
  • WiMAG
  • Points de Vue

 

TOURE SORY6 Revues

Sory TOURE est le directeur de publication de IFMAG. Consultant spécialiste de la finance islamique, il est aussi fondateur de Dexterity Africa.

La BNA lance le produit ‘‘Essabil’’

Lancement du premier fonds d’investissement Halal

Le Dr Umar Oseni CEO de IILM est désigné Mufti

IILM's Dr Umar Oseni appointed MUFTI

TajBANK va lancer son application mobile

ARF délivre la première licence à Maksab

Un accord historique a été trouvé

Le Nigeria émet un Sukuk de 100 milliards de naira

35 commentaires

Laisser un commentaire